fbpx

Marie Stopes International distribue des implants contraceptifs aux mineures au Kenya, à l’insu de leurs parents

Marie Stopes International implants contraceptifs mineures Kenya insu parents
 
Des activistes de ce grand pourvoyeur d’avortements se sont rendus dans une école secondaire parrainée par l’Eglise catholique à Mang’elu West dans le comté de Kitui et y ont déversé diverses sortes de contraceptifs, notamment des pilules mais aussi les implants Norplant efficaces pendant cinq ans.
 
De nombreux parents se sont mobilisés, furieux, à la fois parce que les produits contraceptifs chimiques ont des effets secondaires non négligeables, parce qu’ils ont un effet potentiellement abortif et parce que les jeunes sont poussés à avoir une activité sexuelle en pensant qu’elle ne prêtera pas à conséquence.
 
Alors que les responsables catholiques ont fortement condamné les activités de Marie Stopes, le directeur de l’école assure ne s’être pas méfié en ouvrant les portes des classes aux militants qui ont pu rester seuls avec les jeunes filles après avoir été introduits par des « travailleurs de santé communautaires » connus de la direction de l’école. Celle-ci est actuellement sous le coup d’accusations de négligence.