fbpx

Un média public du Canada publie une tribune dénonçant les familles nombreuses pour mieux appeler à accueillir de nouveaux migrants

média public Canada tribune familles nombreuses migrants
 
Où est la logique ? La Canadian Broadcasting Corporation (CBC), qui fonctionne aux frais du contribuable, vient de donner la parole à une journaliste féministe, Kristen Pyszczyk, publiant une tribune où elle dénonce les acteurs vedettes d’une série télévisée, Fixer Upper, après l’annonce de la prochaine naissance de leur cinquième enfant.
 
Leur choix n’est pas seulement personnel, accuse-t-elle dans cette tribune : « C’est un choix qui affecte chaque personne qui vit sur notre planète », se réjouissant de ce que la réception critique de la nouvelle sur les réseaux sociaux ait permis d’ouvrir la discussion.
 
La journaliste le dit sans détour : les Occidentaux devraient s’abstenir d’avoir des enfants parce qu’ils sont mauvais pour l’environnement. « Il n’est pas exagéré de dire que la survie de notre espèce en dépend », avance Kristen Pyszczyk en affirmant qu’il suffira d’installer une forte stigmatisation sociale de la famille traditionnelle pour obtenir le résultat désiré. « La honte est un outil puissant pour changer les comportements »…
 
En fin d’article, elle invite pourtant le Canada à régler le problème de dénatalité qui pourrait en résulter en appelant son pays à accueillir massivement les migrants des pays pauvres.
 
Preuve que le cynisme des alarmistes du climat et des contrôleurs de la population a des limites – car on sait bien qu’un migrant installé dans un pays riche va rapidement adopter un style de vie beaucoup plus « polluane », comme ils disent, que dans son pays d’origine. En toute logique, Mme Pyszczyk devrait encourager les pauvres à rester pauvres chez eux !