fbpx

#MeToo : le secrétaire à la défense britannique, Michael Fallon, remet sa démission pour avoir posé la main sur la cuisse d’une journaliste

MeToo secrétaire défense britannique Michael Fallon démission main cuisse journaliste
 
C’était il y a quinze ans. Devant son insistance, Julia Hartley-Brewer (par ailleurs amie du ministre), l’avait calmement menacé d’un « bourre-pif » et il s’était excusé. Elle considère aujourd’hui l’incident comme « simplement un peu amusant » et ne lui en tient pas rigueur.
 
La démission du ministre peut apparaître comme une réaction démesurée. Mais dans le cadre de la campagne #MoiAussi (un peu plus élégant, tout de même, que #BalanceTonPorc) le moindre geste non sollicité laisse des traces semble-t-il indélébiles.
 
Dans le cas où les jeunes femmes ont été flattées par les avances de leurs interlocuteurs, tout va bien en revanche. L’adultère, les rencontres d’une nuit, les flirts successifs et les successions d’amants qui ont bien dû commencer par quelque geste osé, c’est très bien quand Madame ou Mademoiselle est consentante…