fbpx

La mortalité infantile atteint aujourd’hui 7.000 nouveau-nés dans le monde chaque jour, selon l’ONU

mortalité infantile 7000 nouveau nés monde chaque jour ONU
 
Et c’est un chiffre qui progresse. Le nombre d’enfants qui pourraient mourir avant leur cinquième anniversaire entre 2017 et 2030 pourrait quant à lui atteindre les 60 millions, dont la moitié seront des nourrissons.
 
La plupart de ces morts pourraient être évitées, puisqu’elles sont le plus souvent dues à des pneumonies, des diarrhées et d’autres maladies infectieuses soignables ou évitables grâce à l’assainissement de l’eau, tandis que 30 % résultent de complications lors de la grossesse ou de l’accouchement.
 
Mais l’ONU, ses agences et ses semblables continuent, dans les pays les plus affectés en Asie du Sud ou en Afrique subsaharienne, de pomper des millions de dollars dans les projets de contrôle de la population, au lieu d’améliorer les conditions de la grossesse des futures mamans et la sécurité des accouchements.