fbpx

Près de 20 % des musulmans souhaitent établir un califatReconciliation d’Erdogan et Zuckerberg autour d’un message adressé aux musulmans

Lors d’un réunion à Delhi, Mark Zuckerberg, le célèbre fondateur de Facebook a adressé un message aux musulmans du monde entier, les invitant à ne pas avoir peur à la suite des attentats de Paris et des déclarations de Donald Trump, et soulignant qu’il y a une différence entre Islam et terrorisme.
 
Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, lui a répondu en anglais et en turc sur sa page Facebook, condamnant les groupes qui instrumentalisent cette « religion de paix ».
 
Ce rapprochement est très inattendu eu égard aux déclarations passées du président turc qui avait fait fermer les réseaux sociaux comme Twitter et Youtube à la veille des élections de 2014, à la suite de la révélation par ceux-ci d’un scandale de corruption impliquant Erdogan.