fbpx

Le nouveau livre du pape François : « Les communistes, ce sont les chrétiens »

nouveau livre pape François communistes sont chrétiens Wolton
 
Dans un ouvrage à paraître le 6 septembre, aux éditions de l’Observatoire, et intitulé « Politique et société », le pape François s’est livré à un grand entretien avec l’intellectuel français Dominique Wolton, chercheur au CNRS.
 
Beaucoup de sujets épars, des thèmes de sociétés à ses « petites fiancées » d’antan, en passant par
 
ses consultations chez une psychanalyste juive. Un ton très « ordinaire » (« il fait peu référence à Dieu » disait le co-auteur dans une interview au Figaro…) qui devrait plaire et servir surtout l’idée d’un pape « normal »… !
 
Notamment, il y « remercie Dieu d’avoir connu de vraies femmes » dans sa vie : il cite spécialement la militante communiste Esther Ballestrino de Careaga, sa première « patronne », il était alors technicien dans un laboratoire : « (Elle) m’a appris à penser la réalité politique ». Il ne se prive pas d’ailleurs d’affirmer que « Les communistes, ce sont les chrétiens »…
 
A propos de la France, il remarque que l’héritage des Lumières est trop lourd, où la religion est vue « comme une sous-culture ». Certes ! S’il approuve néanmoins la séparation de l’Église et de l’État, il voudrait une plus grande communication avec… non pas la religion catholique, mais LES religions.
 
Avant tout, c’est la « rigidité » qu’il semble exécrer. « Rigidité » qui doit, du coup, se manifester dans un certain nombre de domaines, tant sociaux que moraux…
 

Du mou, de l’imprévisible, de la clémence que diable… ?!