fbpx

L’OCDE l’avoue : l’économie britannique continuera de croître même si le Brexit se fait sans accord avec l’UE

OCDE économie britannique Brexit sans accord UE
 
L’OCDE multiplie les scénarios catastrophes à propos du Brexit pour le moyen terme, mais pour ce qui est de l’avenir plus immédiatement prévisible, la croissance sera selon elle en tout cas préservée au Royaume-Uni en 2018, quoi qu’il arrive.
 
Dans son dernier rapport, elle constate que dans le « pire » des cas – le Brexit sans accord envisagé par Theresa May pour 2019 – la croissance en 2018 atteindra au moins 1 %.
 
Les membres du parlement eurosceptiques n’en ont pas moins fustigé le chancelier de l’échiquier, Philippe Hammond, qui a participé à la présentation du rapport, en lui reprochant de s’être associé avec « Projet Fear », cette multiplication d’annonces alarmistes à propos du départ du Royaume-Uni de l’Union européenne. L’OCDE assure en effet qu’en cas d’abandon du processus du Brexit, le pays connaîtrait un « impact significatif sur la croissance ». Et d’ajouter que le Brexit, « c’est comme le Blitz sans les bombes ».