fbpx

L’ONU à l’OCS au Kazakhstan :
tout pour le « développement inclusif »

ONU OCS Kazakhstan inclusif
 
Encore le mot « inclusif »… C’est António Guterres, le Secrétaire général de l’ONU, qui l’a prononcé vendredi dernier devant le Conseil des chefs d’État de l’Organisation de coopération de Shanghaï (OCS) réuni au Kazakhstan.
Il a souligné l’importance du partenariat entre les Nations unies et l’OCS pour réaliser les objectifs de développement durables (ODD) et pour lutter contre certaines des principales menaces d’aujourd’hui comme le terrorisme. « En fin de compte, le développement inclusif et durable est la meilleure forme de prévention des conflits armés et de l’extrémisme violent ».
L’OCS, fondée en 1996, comprend le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan, auxquels se sont rajoutés l’Ouzbékistan, l’Inde et le Pakistan. L’ONU tient à y assurer et y étendre ses objectifs mondialistes.