La plate-forme citoyenne espagnole HazteOir sous le feu du Congrès des élus

plate forme citoyenne espagnole HazteOir Congrès élus

Ignacio Arsuaga, président de la plate-forme citoyenne espagnole HazteOir.


 
Les parlementaires espagnols ont demandé au gouvernement d’engager les actions nécessaires pour priver l’organisation de son statut d’utilité publique, qui lui donne des privilèges fiscaux.
 
L’initiative, principalement lancée par les socialistes, Podemos et Ciudadanos, accuse HO de promouvoir la haine, l’intolérance et la discrimination à l’égard des personnes LGBTI.
 
Elle lui reproche aussi d’organiser des activités « frontalement et radicalement contraires aux valeurs, fins et principes qui justifient la déclaration d’intérêt général d’une association, et concrètement, à la promotion des valeurs constitutionnelles, des droits humains, de la famille, de l’enfance, de l’égalité des chances et de la tolérance ».
 
HazteOir défend la famille traditionnelle et lutte contre l’avortement.