fbpx

La police de Crimée arrête les Tatars qui commémorent leur déportation exigée par Staline

Le 18 mai dernier, la marche et le meeting de commémoration en l’honneur du 71e anniversaire de la déportation des Tatars de Crimée a été interdite à Simféropol. Cette manifestation de commémoration traditionnelle est organisée chaque année en souvenir de la déportation des Tatars exigée par Joseph Staline en 1944, alors qu’il les accusait de collaborer avec les Allemands.
 
Les personnes qui ont tenté de participer à l’événement ont été arrêtées par la police de Crimée. La plupart des Tatars s’étaient opposés à l’annexion de la Crimée par la Russie.