Pour les Polonais, la seule prévention antiterroriste est le refus de l’immigration musulmane

Polonais prévention antiterroriste refus immigration musulmane

Ryszard Czarnecki, député polonais du parti au pouvoir « Droit et Justice ».


 
Les Polonais sont plutôt d’accord avec Trump qu’avec l’UE sur la politique migratoire et le terrorisme. Après les appels du premier ministre Beata Szydlo demandant à l’Europe de se « relever et sortir de sa léthargie » pour ne pas devoir « pleurer tous les jours sur ses enfants », voici qu’un député prépondérant du parti au pouvoir, Ryszard Czarnecki a réagi aux attentats de Londres : « Quand il s’agit de réduire les risques que les islamistes ne frappent en Pologne, la seule méthode éprouvée est de ne pas autoriser l’entrée des migrants musulmans ». Czarnecki, qui est né à Londres, sait se faire écouter des Britanniques. Il a relevé que de nombreux enfants d’immigrés musulmans étaient impliqués dans les attentats qui ont frappé l’Europe ces dernières années et s’est félicité que la Pologne, « tirant profit des erreurs » de l’Ouest, refuse « d’ouvrir ses portes aux immigrés musulmans ». Et d’ajouter : « En ce qui regarde le Royaume Uni, nous lui avons déjà conseillé à plusieurs reprises de déporter, non de tolérer, les immigrés radicaux (…) Si un imam radical dans sa mosquée appelle ses frères dans la foi à combattre les infidèles, je crois qu’il y a des raisons de l’expulser ».