« Des ponts, pas des murs » : sur rt.com, le président de l’Uruguay s’y met aussi

ponts murs rt com président Uruguay

Le président de l’Uruguay, Tabaré Vázquez


 
Qui a dit que la source russe proche du Kremlin rt.com contribuait à la défense des droits des nations en soutenant les politiques favorables à la protection des frontières ? Ce n’est certainement pas vrai en ce qui concerne sa version hispanophone, où l’on pouvait lire mercredi un entretien avec le président de l’Uruguay, Tabaré Vázquez, actuellement accueilli en Russie pour une visite d’Etat protocolaire. Occasion pour le média russe de souligner les liens qui unissent les deux pays depuis 160 ans et qu’il s’agit de « renforcer ». A propos de l’immigration, se faisant implicitement l’écho du pape François, Tabaré Vázquez a plaidé pour l’ouverture : « Des ponts, pas des murs », a-t-il lancé. Dans un contexte d’attention bienveillante de rt.com à l’égard des pays socialistes latino-américains comme le sien, menés par Cuba, le Venezuela, la Bolivie, l’Equateur… il s’agit de mots révélateurs.
 
La tournée européenne du président de l’Uruguay a mené pour la première fois depuis la dislocation de l’Union soviétique un chef d’Etat de la « République orientale » en Russie. Accompagné d’une soixantaine d’entrepreneurs de divers secteurs, Tabaré Vazquez espère développer les relations commerciales avec la Russie qu’il a qualifiée de « partenaire absolument fiable de l’Uruguay ».
 

Le site russe rt.com très favorable aux socialismes latinoaméricains

 
Il a insisté sur l’esprit d’ouverture qui est le sien, rappelant que l’Uruguay, comme les Etats-Unis, est un « pays d’immigrés » et que de toute manière « Il faut jeter des ponts et non des murs ».
 
Le tout dans un esprit d’intégration régionale. Celle de l’Amérique du Sud est en bonne voie, a-t-il assuré à rt.com, rappelant que le Venezuela – avec à sa tête un socialiste comme lui, très ami de Moscou – « a toutes les chances de redevenir membres à part entière du Mercosur » après en avoir été expulsé en décembre dernier. Pour Tabaré Vázquez, la progression du Mercosur est une excellente chose et il est optimiste sur la possibilité pour celui-ci de signer un traité commercial avec l’Union européenne. Ainsi progresse le mondialisme.
 

Tabaré Vázquez, président de l’Uruguay, veut se rapprocher de la Russie

 
Ce 16 février, était prévue une réunion entre Vázquez et Vladimir Poutine pour évoquer « toute la gamme des thèmes de la coopération russo-uruguayenne », selon un communiqué de presse du Kremlin. Plusieurs instruments bilatéraux devaient être signés en même temps qu’une attention particulière devait être porté sur le développement des relations économiques, commerciales, culturelles et humanitaires.
 
En particulier, l’Uruguay espère exporter davantage de produits alimentaires vers la Russie, « un marché très important, avec une économie agroalimentaire totalement axée sur la demande et complémentaire avec le système de production de l’Uruguay ». Les exportations ont déjà quelque volume, atteignant 97,8 millions de dollars en 2016, dont 21,1 millions correspondant au pétrole, le reste étant principalement constitué de viande de bœuf, de lait en poudre et d’agrumes.
 

Anne Dolhein