fbpx

Un recteur de mosquée condamné pour détournement

Le recteur de la mosquée de Nanterre, Mohamed Boudjedi, a été condamné jeudi à trois ans de prison, dont 18 mois ferme, pour avoir « sciemment détourné » 530.000 euros versés partiellement par les fidèles à l’Association islamique des religieux de Nanterre qu’il préside pour l’édification d’un nouveau lieu de culte. Une partie de ces sommes avait disparu sur un compte offshore à Chypre. Il s’agit en outre d’un cas de récidive, puisque Mohamed Boudjedi a déjà été condamné en 2012 pour des faits similaires. Pour sa défense, l’intéressé s’est contenté de déclarer : « Je vis de l’argent des fidèles. » Et plutôt bien, apparemment…