fbpx

Le regroupement familial au Danemark se fera désormais selon des principes de discrimination…

regroupement familial Danemark principes discrimination
 
Et c’est du bon sens. La Confédération de l’industrie danoise s’est réjouie des nouvelles règles proposées par le gouvernement au terme desquelles l’époux étranger d’une personnes vivant au Danemark devra faire la preuve de son attachement au pays (tilknytningskravet) et de sa capacité d’intégration, notamment en passant un test de connaissance de la langue danoise.
 
Mais en seront exemptés les employés de haut niveau d’origine étrangère qui pourront amener leur épouse sans autre formalité : leur venue est souhaitable pour le pays et ce sont en général des personnes qui n’ont pas l’intention de rester durablement ni donc de faire l’effort d’apprendre le danois. Cette obligation pourrait les décourager de venir travailler au Danemark, observe la Confédération de l’industrie.
 
Par ailleurs, les nouvelles règles proposées visent à compliquer la venue des partenaires de « certains groupes » tandis que les époux ou épouses de citoyens Danois mariés à l’étranger pourraient bénéficier de conditions simplifiées.
 
C’est une distinction, et donc une discrimination entre groupes différents « à raison de » leur provenance, leur nationalité, leur catégorie socioprofessionnelle… Tout simplement : l’exercice de la souveraineté d’un pays qui choisit ceux qui entrent chez lui.