fbpx

On aura tout vu : les responsables de l’UE voient en Silvio Berlusconi un sauveur face au populisme en Italie

responsables UE Silvio Berlusconi sauveur populisme Italie
 
Lors d’une visite à Bruxelles, lundi, envisageant semble-t-il un retour en politique dès les élections générales de mars en Italie, l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi a été très bien reçu par les grands noms de l’UE – Michel Barnier, Jean-Claude Juncker entre autres.
 
Le leader de Forza Italia était notamment venu s’enquérir du sort des 600.000 Italiens actuellement au Royaume-Uni et s’est voulu rassurant : selon ses interlocuteurs européens, tous les ressortissants de l’Union européenne actuellement au Royaume-Uni pourront y rester aux mêmes conditions que celles dont ils jouissent aujourd’hui.
 
Il a également été question du contrôle de l’immigration clandestine, Berlusconi annonçant qu’il était possible d’augmenter le nombre des gardes-frontières et suggérant même que des équipes de gardes de différents pays de l’Union puissent s’installer à divers endroits de la péninsule pour contrôler les entrées.
 
Alors que Silvio Berlusconi est actuellement sous le coup d’une inéligibilité, l’accueil chaleureux qui lui a été réservé à Bruxelles laisse présager un avenir moins bouché pour l’homme politique italien que l’on considère apparemment comme un moindre mal par rapport aux candidats « populistes » qui profitent du ressentiment de la population par rapport à un afflux de réfugiés qui ne semblent pas près de s’arrêter.