fbpx

Russia Today (RT), le média international de la Russie, soutient l’élection d’une assemblée constituante au Venezuela

Russia Today RT Venezuela élection Assemblée constituante
 
Considéré par une partie de la droite française comme un média de réinformation, Russia Today (RT) démontre une fois de plus avec sa couverture des événements au Venezuela qu’il n’est en fait rien d’autre que le média de l’Etat russe et que l’angle qu’il choisit pour informer ou commenter répond toujours aux intérêts géostratégiques et économiques de la Russie. Et puisque la Russie soutient l’élection d’une assemblée constituante qui permet au président Maduro d’invalider l’assemblée nationale élue en décembre 2015 (et dominée par l’opposition), RT fait de même. Tant pis si le régime de Maduro est ouvertement marxiste et anti-chrétien (pardon pour le pléonasme) et que son socialisme du XXIe siècle ruine le pays (pardon pour l’évidence).
 

La Russie soutenant l’élection d’une Assemblée constituante au Venezuela, le média international de l’État russe ne peut que faire de même

 
Par conséquent, pendant que les évêques vénézuéliens prient la Sainte Vierge pour qu’elle libère le Venezuela des griffes du socialisme et du communisme, RT en langue espagnole ne publie que des articles et opinions faisant l’éloge de l’assemblée constituante et de Maduro et dénonçant, comme au bon vieux temps de l’Union soviétique et de la Pravda, l’action impérialiste des Etats-Unis derrière l’opposition au chavisme.
 

Exemple : les articles et opinions publiés sur le site de Russia Today (RT) en langue espagnole le jeudi 3 août

 
C’est ainsi qu’aujourd’hui jeudi, la page d’accueil du site de RT en langue espagnole, propose deux articles et deux opinions sur le sujet : le premier article dénonce le servilisme du président mexicain vis-à-vis de Washington lorsqu’il critique le recours à une assemblée constituante à Caracas et le deuxième relaie la dénonciation par Maduro d’une « agression contre le Venezuela conduite par Trump ». Quant aux deux opinions, il s’agit d’une interview avec un journaliste qui a sa colonne sur le site d’information castriste Cubadebate, et qui est bien entendu favorable à Maduro et ennemi de l’impérialisme américain, ainsi que de l’éditorial d’un économiste chaviste qui est également conseiller du gouvernement de Maduro. En effet, comme on peut le lire sur sa fiche Wikipédia disponible en espagnol et en russe, Alfredo Serrano Mancilla est non seulement un éditorialiste régulier de RT en langue espagnole et un conseiller de la télévision publique chaviste Telesur pour les questions d’économie et de géopolitique, mais c’est aussi un grand défenseur des thèses économiques du chavisme qui exerce une forte influence sur la politique économique du gouvernement vénézuélien. Nicolás Maduro l’a appelé « le Jésus-Christ de l’économie ». Est-ce à dire que cet expert du média international russe va conduire un jour à la résurrection de l’économie ? Pour le moment, le socialisme bolivarien de Maduro est plutôt un chemin de croix au cours duquel l’une des économies les plus riches d’Amérique latine a été mise à genoux.
 
N’en déplaise à RT et à Vladimir Poutine, c’est peut-être aussi ce qui pousse une grande partie des Vénézuéliens à se révolter, même si Alfredo Serrano Mancilla les considère comme des terroristes et des fascistes face auxquels l’élection de l’Assemblée constituante serait une victoire de la démocratie.
 

Olivier Bault