fbpx

Construction d’un pipeline entre l’Iran et l’Inde par la Russie

Russie Construction pipeline entre Iran Inde
 
L’ouvrage est destiné à fournir du gaz naturel iranien à l’Inde, en pleine expansion économique. C’est Gazprom qui va coopérer avec les deux pays mais aussi le Pakistan pour la construction de ce conduit de 1.200 km ; la société russe est également chargée du développement de plusieurs gisements iraniens sur le trajet.
 
C’est ce que vient d’annoncer le ministre russe de l’énergie, Alexandre Novak, qui prévoit un démarrage des travaux dès l’an prochain, à un coût considérable vu qu’une partie du pipeline passera sous l’eau au niveau du Golfe persique.
 
Après des années de sanctions, relâchées en 2015, les infrastructures iraniennes ont besoin d’un coup de neuf. La production de pétrole a déjà fortement progressé : selon le ministre délégué au pétrole iranien, elle atteindra près de 4 millions de barils par jour d’ici à la fin de l’année, pour atteindre son niveau d’avant les sanctions.