fbpx

A Saltzgitter, en Basse-Saxe, on n’acceptera plus de migrants

Saltzgitter Basse Saxe acceptera plus migrants
 
Cette ville allemande marque ainsi sa différence par rapport aux mesures de générosité universelle imposées par Angela Merkel. Prudemment, le décret édicté par le gouvernement du Land de Basse-Saxe explique : « Ceci est une mesure exceptionnelle destinée à prévenir l’exclusion sociale et sociétale des immigrés réfugiés. » Mais en termes moins gazés, cela signifie : trop, c’est trop.
 
Le décret du ministère de l’Intérieur de Basse-Saxe pointe le niveau « exceptionnellement élevé de l’immigration » à Saltzgitter, une ville de 106.000 âmes située au sud de Hanovre et rassemblant 31 communes, dont plusieurs petites villes et villages. Il invoque également des « raisons d’intégration ».
 
Les bureaux de l’immigration de Basse-Saxe ne pourront plus délivrer de permis de résidence pour Saltzgitter et ses environs, à l’exception des autorisations de regroupement familial pour les membres proches des familles déjà installées.
 
On attend les accusations de « racisme »…