fbpx

Une sataniste du Missouri obtient le transfert de ses poursuites contre les restrictions à l’avortement devant la Cour suprême de cet Etat

sataniste Missouri transfert poursuites restrictions avortement Cour suprême Etat
 
La cour d’appel du Missouri lui accordé une première victoire, estimant que ces poursuites fondées sur la constitution américaine constituent une affaire susceptible d’être réglée en justice.
 
« Mary Doe » – c’est le pseudonyme attribué à la plaignante – cherche à démontrer que les lois restrictives de l’Etat sur l’avortement violent ses croyances religieuses, au motif qu’elle n’adhère pas à l’idée « religieuse » selon laquelle la vie commence dès la conception.
 
La collusion entre le satanisme et le militantisme pour l’avortement est très révélateur.