fbpx

DRAME SOCIAL La surface de réparation ♥♥

 
La surface de réparation est un drame social français qui a pour intérêt principal de décrire un milieu particulier, celui du football, avec tout l’environnement d’un club d’une grande ville de province. Il y a toute une vie autour du FC-Nantes, avec les joueurs, l’encadrement et les supporters. Ces derniers vivent véritablement leur passion à temps complet, ne manquant aucun match, et passent toutes leurs soirées au bar des supporters. Le film s’intéresse particulièrement aux joueurs du centre de formation, de grands adolescents en fin d’études de l’art du ballon rond : ils vivent leurs derniers mois, absolument décisifs. Soit ils deviendront véritablement des professionnels du football, avec un contrat dans un club, le plus souvent Nantes leur formateur ou éventuellement un autre en France ou à l’étranger. Soit ils seront renvoyés du centre de formation, car jugés in fine comme ne possédant pas le niveau suffisant pour devenir professionnels. C’est le cas de la majorité de ces apprentis footballeurs. Etre renvoyé ainsi est un drame pour ces jeunes et leurs familles : c’est tout un monde de rêve, de rêve un moment à leur portée, qui s’effondre. Beaucoup de ces jeunes, venus directement d’Afrique noire pour s’entraîner, doivent en plus, en principe, retourner dans leur pays.
 

La surface de réparation, une vraie curiosité réjouira les amateurs du drame social

 
Passer professionnel est le résultat d’un don initial, mais aussi et surtout de plusieurs années de travail constant et de stricte discipline. Il faut entretenir la forme par un régime alimentaire et des habitudes de vie sains – à commencer par se coucher tôt – et s’entraîner énormément, du lever au coucher du jour. Les apprentis joueurs doivent aussi développer leur résistance psychologique, car ils se savent scrutés de près en permanence durant ces mois décisifs pour eux. La surface de réparation s’intéresse particulièrement à un des membres essentiels de ce personnel d’encadrement, prénommé Franck. Seulement, et il en souffre moralement, Franck n’est pas officiellement salarié du FC-Nantes pour autant. Il exerce une fonction officieuse très particulière : il suit les entraînements des apprentis joueurs, devine les potentiels ; surtout il est chargé de les surveiller après l’entraînement. Ils ne doivent pas se goinfrer dans des établissements de restauration rapide, danser en boîte de nuit et, pire, tomber dans la débauche avec des « filles à footeux », de quasi-prostituées. Il ne s’agit pas d’ailleurs de morale au sens strict, mais d’empêcher des distractions aussi fâcheuses que destructrices.
 
Franck écarte ainsi sans trop de ménagements une de ces filles ; comme elle récidive, il l’écarte plusieurs fois…Il finit ainsi, à force de rencontres, par tomber amoureux, lourde erreur, de cette prostituée. Cette dernière est interprétée avec conviction par Alice Isaaz ; elle est capable de la vulgarité d’attitude et de langue de l’emploi. Les répliques souffrent donc parfois d’un manque formel de subtilité et d’élégance, mais ceci correspond à la démarche réaliste du drame social. Sur un milieu particulier, La surface de réparation est une vraie curiosité, qui devrait réjouir les amateurs du drame social.
 

Hector JOVIEN