fbpx

La phrase :
« La thèse officielle ? Une foutaise ! »

thèse officielle foutaise phrase
 
Avec ces mots définitifs, le spécialiste mondialement reconnu des avalanches, Werner Munter, balaie la thèse de l’origine anthropique du réchauffement climatique.
 
Selon lui, les scientifiques du GIEC qui la répandent « sont des imbéciles qui répètent en boucle des bêtises, le savent et sont payés pour ». Le Matin – quotidien helvétique — semble avoir été séduit par ses arguments. Si Munter constate bien la fonte des glaciers et le réchauffement du permafrost près de chez lui, il observe qu’il y a eu au cours de ces 10 dernières années « cinq pics de température comparables à celui que nous vivons ». Dont un de 7° C plus chaud.
 
Il rit également du rôle attribué au CO2 : « Pour 1 million de molécules d’air, il y a seulement 20 molécules de CO2 produites par l’homme… Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? »
 
Werner Munter invoque également la thermodynamique pour contester le rôle du CO2. La Terre fait 15° en moyenne, explique-t-il : « L’atmosphère censément polluée de CO2 est grosso modo à -30° à 10 km d’altitude. Qu’elle réchauffe la Terre qui est bien plus chaude qu’elle est une aberration. La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours vers le froid et jamais dans le sens inverse, ce que correspond à notre expérience quotidienne. »
 
Toute l’interview… rafraîchissante ! – est à lire ici.