fbpx

Tollé en Belgique à propos de l’accord avec le Soudan pour identifier des migrants… soudanais !

Tollé Belgique accord Soudan identifier migrants soudanais
 
Le 16 septembre, le ministre d’Etat belge d’Immigration Theo Francken a annoncé, sur sa page Facebook, l’arrivée de trois agents de sécurité du ministère de l’Intérieur à Khartoum pour identifier environ 80 immigrants soudanais détenus dans un centre d’immigration illégale, avant leur expulsion vers Khartoum.
 
Une annonce qui a suscité nombre de critiques des partis d’opposition et des groupes de défense des droits de l’homme, au motif que le Soudan n’est pas le meilleur exemple de justice et d’intégrité… (en cause notamment, l’acte d’accusation du président Omer al-Bashir par la Cour pénale internationale pour génocide et crimes de guerre dans la région du Darfour).
 
Le président de la Ligue des droits de l’homme se dit choqué par cet accord Belgique-Soudan qui porte atteinte à la crédibilité du pays. Le Parti socialiste a carrément appelé à un débat au Parlement.
 
Faudrait-il donc que la Belgique accueille tous les migrants ressortissants des pays qui ne respectent pas les droits de l’homme ?! Ils vont être contents, les Belges.