fbpx

Troisième sexe en Australie

Troisième sexe en Australie

Ni homme, ni femme : « neutre ».
C’est la plus haute juridiction australienne qui vient d’accepter que l’on se définisse ainsi, aboutissement d’une longue bataille juridique d’un homme qui avait voulu devenir une femme et dont l’opération avait échoué.
L’Etat civil avait accordé l’enregistrement « genre non spécifique » à cet homme en 2010, avant que l’administration ne change d’avis. Après de multiples recours, il vient d’obtenir gain de cause.
L’Australie est un des rares pays à reconnaître un troisième sexe, avec le Népal et l’Allemagne.
C’est le résultat d’un processus lent mais systématique, qui n’est pourtant pas irréversible en matière de lois portant sur la morale sociale : La Haute Cour de justice australienne avait invalidé, en décembre, la loi autorisant le mariage homosexuel entrée en vigueur un mois plus tôt dans le Territoire de Canberra·