fbpx

Utah : Un juge américain empêche un couple de lesbiennes d’adopter

Elles devront abandonner la garde de la fillette d’un an qu’elles devaient adopter et qu’elles avaient recueillie à cette fin trois mois plus tôt. Elles ont une semaine pour se conformer à la décision qui souligne qu’il est dans l’intérêt de l’enfant d’être élevé par un père et une mère.
 
April Hoagland et Beckie Pierce, qui se sont « mariées » et revendiquent à ce titre leur droit d’adopter, assurent que le juge été influencé par ses convictions religieuses.
 
L’affaire prendra certainement de l’ampleur, puisque les associations LGBT sont déjà montées au créneau et que le gouverneur de l’Etat, opposé à titre personnel au « mariage » des couples de même sexe, s’est dit « troublé » : « Il n’aime peut-être pas la loi, mais il devrait la suivre », a déclaré Gary Herbert à la presse.
 
N’y a-t-il donc aucune objection de conscience qui tienne devant la loi civile ? Adieu les Justes !