fbpx

L’aviation turque bombarde les villages kurdes

Dans la nuit du 16 au 17 janvier dernier, l’aviation turque a pilonné le village kurde de Sharamesh, dans le nord de l’Irak. Pour l’évêque chaldéen d’Amadiyah et de Zaku, il s’agit d’un « véritable terrorisme ». Les avions turcs visaient les bases du PKK, considéré comme organisation terroriste par Ankara, mais ont finalement touché 37 familles du village de Sharamesh, dont 8 avaient fui la plaine de Ninive envahie par l’Etat islamique. Le patriarche de Bagdad a immédiatement fait débloquer 10.000 dollars pour venir en aide aux victimes.
 
Officiellement, Ankara fait partie de la coalition internationale menée par les Etats-Unis contre l’Etat Islamique. Toutefois, nombreux sont ceux qui accusent la Turquie de complicité avec les milices du califat en autorisant la contrebande d’armes, de pétrole et le passage de recrues sur son territoire. Les frappes aériennes turques visent en outre à empêcher l’unification du Kurdistan, à cheval sur la Syrie, l’Irak et la Turquie.