fbpx

Une « erreur » de traduction inquiétante dans la relation finale du Synode…

Synode erreur traduction relation finale
 
La relation finale du Synode extraordinaire sur la Famille comporte une erreur de traduction entre la version originelle italienne et la version anglaise…
 
Dans la version originale, le texte rapporte :
« …confronto alla luce del Signore Gesù per discernere le vie con cui rinnovare la Chiesa e la società nel loro impegno per la famiglia fondata sul matrimonio tra uomo e donna. »
En anglais, il devient: « …facing the situation, with an eye on the Lord Jesus, to discern how the Church and society can renew their commitment to the family. »
 

La relation finale du Synode amputée

 
La définition de la famille, « fondée sur le mariage d’un homme et d’une femme » a tout simplement disparu de la version anglaise. Une différence qui serait une coïncidence extraordinaire si elle n’est pas voulue, étant donné que le reste du texte est soigneusement traduit mot à mot…
 
Une omission difficile à prendre pour une erreur après les débats houleux qui ont animés ce Synode, et la critique acerbe prononcée par quelques pères synodaux après la publication du rapport intermédiaire, notamment en ce qui concerne l’acceptation et la reconnaissance de l’homosexualité…
 
Interrogé pour savoir si l’« erreur » allait être corrigée, le bureau de presse du Vatican n’a pas répondu.
 

Une “erreur de traduction” délibérée ?

 
S’il s’agit d’un acte délibéré, qui sont les gens visés ? Les catholiques que les médias décrivent comme « conservateurs » et qui se fient à l’enseignement millénaire de l’Eglise ou les détracteurs de cette dernière ?
 
Quoi qu’il arrive l’omission est énorme, et dès lors inquiétante.