fbpx

Le Texas crée la première banque d’Etat adossée à l’or aux Etats-Unis et défie ainsi la Federal Reserve

Texas banque or Federal Reserve
 
L’Etat américain du Texas est en train de fonder une banque adossée à l’or physique – la première aux Etats-Unis – qui permettra aux dépositaires de contourner le système contesté de la Federal Reserve et sa monnaie fiduciaire dans les secteurs bancaire et commercial, a expliqué l’auteur du texte de loi adopté.
 
Avec cette nouvelle mesure, adoptée sans opposition par les parlementaires et signée mi-juin par le gouverneur républicain Greg Abbott, les autorités du Texas vont pouvoir établir et faire fonctionner Texas Bullion Depository ouvert à quiconque voudrait déposer des métaux précieux ou se livrer au négoce d’or.
 
Les conséquences sont immenses, pour le Texas comme pour les Etats-Unis.
 

Le Texas crée une banque d’Etat adossée à l’or, pour protéger les citoyens du système de la Federal Reserve

 
Certains analystes ont affirmé que cette mesure était un nouveau signe de la volonté texane de sécession, ou la préparation d’un Armageddon financier. A l’inverse, les défenseurs de cette nouvelle loi répondent qu’elle est très sensée sur le plan financier, rien de plus.
 
Entre autres bénéfices, l’institution pourra proposer davantage d’options aux clients lassés par un système bancaire et monétaire traditionnel de plus en plus insaisissable, et à l’égard duquel les Américains sont de plus en plus circonspects.
 
Les experts précisent que rendre plus facile l’usage de monnaie métallique dans le commerce pourrait être lourde de conséquences. Outre d’autres effets immédiats, cette loi implique le rapatriement d’environ 1 milliard de dollars d’or depuis New York. Sur cette question le flou demeure, certains affirmant que l’or du Texas est conservé chez HSBC alors que d’autres pensent qu’il se trouve à la Federal Reserve.
 

Le gouverneur du Texas défie la Federal Reserve et le système de la monnaie fiduciaire

 
Le gouverneur George Abott s’est félicité d’avoir signé une loi qui permettra aux Texans de conserver leurs métaux précieux avec confiance, au sein même des frontières de l’Etat, et de se protéger ainsi des saisies possibles de la Fed ou d’autres forces financières.
 
La décision produit déjà des retombées : plusieurs Etats américains ont récemment autorisé le recours à l’or ou à l’argent dans les transactions financières et cette première banque-or texane pourrait n’être que le début d’un mouvement en faveur d’un retour à une monnaie réelle, loin du système actuel de la monnaie virtuelle créée ex nihilo par les banques centrales.
 
D’autres défenseurs de la loi se sont félicités de la sécurité qu’elle représente pour les citoyens du Texas, qui sauront désormais que l’argent dont ils disposent est bel et bien réel.
 
« S’il y a 5.000 barres d’or dans nos coffres, il s’agira bien de 5.000 barres d’or et vous pourrez accéder à vos dépôts sur simple demande », a résumé Giovanni Capriglione, auteur de la loi, rappelant l’exemple des Grecs qui n’ont pas la possibilité de retirer leur argent puisque la monnaie métallique correspondant à leur argent « papier » n’existe pas.

Béatrice Romée