fbpx

Turquie : pour Erdogan, se faire traiter d’“Arménien”, c’est une insulte

Le Premier ministre turc, candidat à l’élection présidentielle, a déclenché la colère de l’opposition en déclarant lors d’un entretien : « Certains ont dit que j’étais d’origine géorgienne. Et, encore plus déplaisant, ils ont prétendu, excusez-moi, que j’étais arménien. Autant que je le sache de mon père et de mon grand-père, je suis turc. » Recep Tayyip Erdogan – qui nie l’existence du génocide des Arméniens – multiplie les références ethniques et religieuses au cours de cette campagne : Turc et sunnite toujours !