fbpx

Twitter interdit des messages pro-vie, mais autorise la publicité pour l’avortement

Twitter interdit messages pro vie autorise publicité avortement
 
C’est aux Etats-Unis qu’un message vantant l’action de la représentante Marsha Blackburn contre le trafic de tissus fœtaux a été bloqué sur le réseau social : alors qu’elle fait campagne pour être élue au siège du Sénat laissé vacant par un départ à la retraite, elle a évoqué sur Twitter son action pour « arrêter la vente d’organes de bébés ». Elle était présidente de la commission ad hoc de la Chambre des représentants chargés d’enquêter sur le scandale de l’utilisation de bébés avortés à des fins commerciales par Planned Parenthood.
 
Selon l’Associated Press, un responsable de Twitter a déclaré à l’équipe de campagnes que ce message était « incendiaire, et probablement de nature à susciter une réaction fortement négative ». La vidéo de campagne serait refusée tant qu’elle comporterait ce message, a-t-il ajouté selon l’agence.
 
En juin dernier, une campagne de Planned Parenthood faisant la publicité des services d’avortement dont l’organisation est l’un des principaux pourvoyeurs aux Etats-Unis avait pu être diffusée sans le moindre obstacle sur Twitter.