fbpx

L’ONU appelle les pays européens à accueillir les Erythréens comme réfugiés

L’ONU a affirmé mercredi que les Erythréens qui fuient actuellement leur pays avaient le droit de bénéficier d’une protection comme réfugiés en Europe, en raison des crimes contre l’humanité perpétrées par les autorités d’Asmara.
 
« Le grand nombre de personnes qui fuient ce petit pays, près de 5.000 chaque mois, force le monde à ne plus ignorer les violations massives des droits de l’homme en Erythrée », a déclaré le président de la commission d’enquête, Mike Smith, devant le Conseil des droits de l’homme.