fbpx

L’Arabie saoudite prépare son premier emprunt sur le marché international

C’est ce que vient d’indiquer l’agence de presse publique du pays. L’Arabie saoudite sollicite des banques d’investissement locales et internationales qui seront chargées de gérer l’emprunt sous la forme de bons du Trésor libellés en dollars américains.
 
On s’attend à une émission importante qui pourrait atteindre 15 milliards de dollars, somme nécessaire au pays pour éponger son déficit alors que les revenus du pétrole ont lourdement chuté ces deux dernières années, et financer ses opérations militaires au Yemen.
 
Selon des analystes cités par l’AFP, « la demande sera très bonne, notamment de la part d’investisseurs asiatiques », notamment en raison de la faiblesse de sa dette actuelle sur les marchés étrangers.
 
Le gouvernement saoudien vient en outre de donner son feu vert pour l’introduction d’une TVA à 5 %, qui sera mise en place de concert avec le Bahreïn, les Emirats Arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar.