fbpx

Exposition L’Atelier en plein air :
les impressionnistes en Normandie ♥♥♥


 
L’Atelier en plein air : les impressionnistes en Normandie est une fort intéressante et belle exposition proposée par le Musée Jacquemart-André. Son objet n’est pas de proposer une énième variation autour du thème vendeur des impressionnistes, mais de rappeler le lien fondamental de cette école avec la Normandie. Le nom de l’école, donnée initialement par la dérision d’un critique, est tiré d’une toile de Monet proposant une vue du Havre, Impressions soleil levant (1872, non présentée dans l’exposition, à voir au Musée Marmottan-Monet). L’Atelier en plein air : les impressionnistes en Normandie entend redonner un sens large à l’impressionnisme, à le lier étroitement en amont aux peintres paysagistes anglais, en particulier Turner, et en aval aux différentes facettes du postimpressionnisme. Il est indissociable en effet du travail des toiles directement en plein air, ce qui n’exclut pas des finitions en atelier. Les tableaux proposés couvrent donc pour l’essentiel la période 1820-1910. Il s’agit principalement de vues de Normandie, des côtes, des villes, des activités humaines, des travailleurs aux vacanciers.
 
L’exposition rappelle la naissance du tourisme balnéaire, à travers la peinture, sur son premier siècle. Les impressionnistes, comme leurs prédécesseurs ou successeurs, ont beaucoup peint les plages et leurs estivants. Se détendre, jouer sur la plage, loisir collectif longtemps réservé à une élite, est une première dans l’histoire de l’humanité.
 

L’Atelier en plein air : les impressionnistes en Normandie

 
Tous les grands noms impressionnistes sont présents : Monet, Renoir, Pissarro, Jongkind, Berthe Morisot, Caillebotte, et du fait de la définition large du sujet, Corot ou Signac. Des noms oubliés sont proposés à la redécouverte du public, comme Pécrus, Anquetin, Gals – ce qui est une bonne chose. Si tous les tableaux ne sont évidemment pas de la première force, les grandes œuvres abondent, comme ce chef d’œuvre évident, L’église de Varangeville à contre-jour de Claude Monet (1882), d’une merveilleuse facture postimpressionniste et d’une luminosité exceptionnelle. Parmi les meilleurs tableaux figure aussi une scène de détente dans un verger ombragé, Honfleur Saint-Siméon, de Félix Cals (1879), qui émerveille par ses dégradés de verts des arbres à l’herbe et son approche remarquable de la diffusion de la lumière sur la toile ; le lieu peint est aussi le rendez-vous d’alors des peintres en Normandie. Une des plus belles vues sur la mer, prise d’une falaise, est proposée par Les Régates à Trouville (1884) de Gustave Caillebotte, qui a l’air très spontané, mais dont la construction est très étudiée, et la gestion de la profondeur remarquable.
 
Si l’ambition de L’Atelier en plein air : les impressionnistes en Normandie peut déconcerter au premier abord, la pertinence du propos est saisie au fil de la visite, ou même, chose rare, après coup.
 

Hector Jovien

 
Atelier plein air impressionnistes Normandie Exposition
 
Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, 75008 Paris. Tél. : 01 45 62 11 59. message@musee-jacquemart-andre.com
 
Le Musée Jacquemart-André est ouvert tous les jours y compris les jours fériés de 10h à 18h. Nocturnes les lundis jusqu’à 20h30 en période d’exposition.
 
Plein tarif : 12 € ; tarif réduit : 10 €
 
audioguide : exposition temporaire : 3 € / collections permanentes : gratuit.
 
Offre famille : entrée gratuite pour le 2e enfant âgé de 7 à 17 ans (avec 2 adultes et 1 enfant payant).