fbpx

Le blockchain du Bitcoin contient des images pédopornographiques

blockchain Bitcoin images pédopornographiques
 
Difficiles à extraire du code, elles sont néanmoins théoriquement à la portée de toute personne qui téléchargerait les 100 Gigas de la totalité des données contenues dans le blockchain de la crypto-monnaie Bitcoin. L’ensemble des données numériques des transactions réalisées sont en effet accessibles – au moins en théorie, vu leur volume – par chaque internaute.
 
Mais au sein de ces données cryptées en réseau on trouve plus de 1.600 fichiers et images sans lien avec la monnaie cryptée, avec un total de 274 liens vers des sites du « dark web » ou des fichiers contenant des images pédopornographiques. Une image était même directement accessible dans le blockchain. Personne ne contrôle ce qui est placé dans le registre virtuel en réseau, ce qui permet aux utilisateurs d’y inscrire de telles données. 1,4 % des transactions Bitcoin comprennent des données non financières.
 
La présence de tels liens ou images rend le téléchargement des données Bitcoin problématique pour ses utilisateurs qui peuvent être poursuivis pour ce fait, le stockage du blockchain pouvant être dès lors considéré comme illégal au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d’autres pays.
 
Ces images et liens restent extrêmement difficiles à trouver pour l’utilisateur normal. Ils sont par ailleurs impossibles à enlever des registres dont le fonctionnement et la sûreté reposent précisément sur le fait que toutes les données y sont inscrites de manière irréversible.