fbpx

Un charnier de Yézidis ayant refusé la soumission à l’Islam découvert à Sinjar, en Irak

Un nouveau charnier de 130 corps d’hommes, de femmes et d’enfants Yézidis a été découvert à Sinjar. Refusant de suivre les terroristes de l’Etat islamique vers Tal Afar, ils ont été exécutés. 200 des 600 enfants kidnappés ont pu trouver refuge dans les camps de la ville.
 
L’Etat islamique s’est emparé de la ville de Sinjar depuis le 3 août 2014, pourchassant des dizaines de milliers de Yézidis contraints de fuir vers les montagnes, survivant uniquement grâce à l’aide alimentaire des forces de la coalition.
 
De nombreux charniers sont découverts à mesure que la résistance reprend du terrain. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a révélé la découverte de 230 corps dans l’Est de la Syrie, alors que les combattants Kurdes en ont découvert 9 dans le village de Hardan, en Irak, en décembre dernier.