fbpx

Le décès des militaires russes désormais classé « secret d’Etat »

Vladimir Poutine l’a décidé jeudi : la mesure concerne les « opérations spéciales » et s’ajoute à celle visant les décès en temps de guerre. Elle fait suite à la publication par des opposants russes d’un rapport affirmant que 220 soldats russes ont trouvé la mort lors de combats dans l’est de l’Ukraine l’été dernier et au début de 2015, alors que la Russie nie toute implication dans le Donbass.
 
La publication de telles informations sera désormais susceptible de peines allant jusqu’à 4 ans de prison.