fbpx

Ferguson : le policier ne devrait pas être poursuivi par les enquêteurs fédéraux

Fin novembre, un premier degré de juridiction, celui de l’Etat du Missouri, avait décidé, faute de preuves, d’un non-lieu dans l’affaire de la mort de Mickael Brown, ce jeune Noir tué par un policier à Ferguson.
Selon les informations du New York Times, le ministère de la justice américaine, qui enquête également sur l’affaire, devrait rapidement boucler le dossier et prononcer un non-lieu.
Si les jurés du Missouri devaient décider des poursuites dans le cadre du volet criminel de l’affaire, la juridiction fédérale devait, elle, décider s’il y avait eu violation des droits civiques de Michael Brown justifiant l’inculpation du policier.
Il faudrait pour cela qu’il soit prouvé que le policier ait tué Michael Brown en raison de sa race ou de son orientation sexuelle. Les enquêteurs fédéraux seraient arrivés aux mêmes conclusions que leurs prédécesseurs : preuves insuffisantes.