fbpx

DRAME/FANTASTIQUE
L’Indomptée ♥


 
L’Indomptée est un film singulier. Il propose une fantaisie dramatique, frôlant parfois le fantastique, autour de l’Ecole Française de Rome. Cet établissant prestigieux accueille encore de très rares artistes privilégiés, réputés se perfectionner dans leurs arts à Rome. Ce qui était certainement très valable dans les conceptions académiques du XIXème siècle, du moins en sculpture, en peinture, en architecture, où il y a effectivement tant à voir, à reproduire, à redécouvrir comme sources d’inspiration dans la Ville Eternelle, l’est-il encore aujourd’hui ? Elle est en effet une survivance archaïque, donc menacée. L’Art officiel, ou ce qui en tient lieu à travers les commandes officielles de bâtiments ou de décors d’administrations, est à cent lieu des beautés antiques ou baroques, ce qui est du reste une triste chose. Mais, hommage du Vice à la Vertu, l’Ecole Française de Rome reste un rêve pour tant d’artistes ou prétendus tels. En principe ne sont sélectionnés que de fort rares pensionnaires annuels, sur de très nombreux candidats, suite à un concours des plus rigoureux et impartiaux. Au cours du film, qui n’est qu’une fiction, quelques doutes sont insinués à ce dernier sujet.
 

L’Indomptée, pour un agréable moment de cinéma

 
L’Indomptée propose une galerie de portraits de pensionnaires actuels. Ces artistes contemporains ne sont certainement pas, selon nous, aussi intéressants dans leurs personnes et leurs œuvres que leurs lointains prédécesseurs. Mais ils ont certainement des personnalités, qui peuvent animer quelque peu un film assez contemplatif et onirique. Précisément, selon nous, les meilleurs moments du film sont ces promenades de la caméra dans la Villa Médicis et ses jardins, siège magnifique de l’Ecole Française de Rome. Le film possède une valeur quasi-documentaire à ce sujet. Les quelques spectres qui apparaissent, phénomène qui étonne les Français mais pas du tout le personnel romain du lieu – observation sociologiquement exacte -, permettent de faire des rappels historiques bienvenus sur l’histoire très riche de la Villa Médicis. Son site avait été un temps la résidence de la célèbre impératrice Messaline, épouse infidèle de l’empereur Claude. L’Indomptée est précisément une photographe pensionnaire, au caractère peu sociable, qui explore consciencieusement les lieux, et se lie d’amitié avec un musicien – qui réfute ce terme trop classique pour « expérimentateur en sons » !- et une femme-écrivain longtemps en panne d’inspiration. Cette dernière souffre de la présence permanente d’un mari plus âgé et au comportement paradoxal mais pas si rare de tyran bienveillant. L’intrigue, à base d’amours contrariées de ces artistes, n’est ni toujours passionnante ni toujours imprévisible.
 
Mais le décor merveilleux de la Villa Médicis, très bien filmé, permet quand même de passer un agréable moment au cinéma.
 

Hector JOVIEN

 
Indomptée drame fantastique film