fbpx

La photo

La photo
 
Tape m’en cinq, Barak, c’est plus hygiénique !
 
Barak Obama est un président attaché à paraître jeune et branché, proche aussi des minorités noires : c’est donc devenu une habitude chez lui, lors de certains bains de foule, de cogner son poing fermé contre celui de son interlocuteur, en signe de connivence.
 
Cette salutation cool et branchée est maintenant recommandée par des articles de médecins hygiénistes : d’après eux, le « fist bump » transmettrait dix fois moins de bactéries que la poignée de main, qu’ils préconisent donc de supprimer.
 
Mais cela semble à d’autres une pseudo-justification médicale d’une manière de saluer qu’on cherche à promouvoir. Pour le professeur Jean-Christophe Lucet, responsable de l’équipe d’hygiène de l’hôpital Bichat à Paris, la question se pose surtout à l’hôpital, car on y a « davantage de risque de porter sur les mains des bactéries résistantes. » Ailleurs, le fist bump lui semble « anecdotique ».
 
Mais même à l’hôpital, il suggère simplement à tout le monde, personnel, patients et visiteurs de… se laver les mains.