fbpx

Au Royaume-Uni, une adoption sur douze est le fait d’un foyer d’homosexuels

Royaume Uni adoption foyer homosexuels
 
C’’est aujourd’’hui au Royaume-Uni la proportion d’’adoptions qui concernent des couples de même sexe.
 
Dix ans après la loi légalisant l’adoption d’enfants les couples LGBT au Royaume-Uni, les derniers chiffres révèlent une hausse constante des adoptions dans ces foyers d’année en année. Ils sont passés de 90 en 2007 à 497 cette année, ce qui représente 8,4 % du nombre total des adoptions en 2015. 450 enfants ont été adoptés en Angleterre, 30 au Pays de Galles, et 17 en Ecosse.
 
Le nombre total d’’adoptions a fortement augmenté depuis 2007 grâce à des mesures gouvernementales de simplification des procédures et de soutien aux couples adoptants : au sein de cette tendance, ce sont les adoptions homosexuelles qui ont crû le plus vite.
 
L’’Etat est désormais omniprésent dans les procédures, depuis l’aide au remplissage des dossiers à l’agrément pour l’’adoption. 17 millions de livres ont été attribués aux agences d’adoption volontaires, dont 400.000 livres destinés spécifiquement au lancement du premier service d’’adoption réservé aux seuls couples LGBT, alors que toutes les autres institutions sont tenues au nom du principe de non discrimination de proposer leurs services aussi bien aux couples « hétéros » qu’’aux couples de même sexe.