fbpx

A quoi sert la guerre en Afghanistan ?

guerre en Afghanistan
L’OTAN a chassé les Talibans du pouvoir à Kaboul en 2001, mais en treize ans elle n’y a ramené ni la démocratie ni la paix. Alors que les troupes occidentales se sont en gros retirées, c’est à se demander à quoi sert la guerre en Afghanistan. Peut-être les buts allégués n’étaient-ils pas les buts réels.

Depuis la chute de Zaher Chah en 1973, le pays n’a pas connu la stabilité, ni pendant la période soviétique, ni sous la férule des étudiants islamiques fanatiques, autrement dit les Talibans, de 1996 à 2001.

Fiasco total ou détricotage ?

L’intervention de l’OTAN après le 11 septembre 2001 n’a pas été plus efficace, et cette année encore les Talibans ont commencé leur offensive en ciblant l’aéroport international, en plein milieu de l’élection présidentielle qui désigne un successeur à Hamid Karzaï, et dont le deuxième tour aura lieu en juin. C’est donc apparemment un fiasco total. Mais la vraie question est peut-être : à quoi sert la guerre en Afghanistan ? Si le vrai but, par le choc économique, militaire, politique et démographique que constitue une guerre longue et meurtrière, est de détruire les cadres traditionnels de la société afghane, alors, il est en voie d’être atteint. Le détricotage de l’Afghanistan, un point de Taliban, un point de collaboration avec l’Ouest, a porté un coup mortel non seulement à l’équilibre des tribus, mais à toute chance d’évolution identitaire du pays dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial qui s’installe. Dans cette hypothèse, les opérations auraient sur l’Afghanistan un effet comparable à celui des deux guerres mondiales sur l’Europe. Sauf à croire qu’ici comme en Irak les Etats-Unis se comportent en grands enfants étourdis, c’est une éventualité à prendre en compte·