fbpx

DRAME HISTORIQUE
Le dernier Vice-Roi des Indes ♥

 
Le dernier Vice-Roi des Indes est un drame historique indien. Il entend restituer l’indépendance de l’Inde en 1947 – le 15 août précisément – mettant fin, brusquement et totalement à un peu plus de 170 ans de présence britannique. Cette indépendance de l’Inde n’a pas été une véritable fête, car l’Inde a été séparée en deux Etats, devenus indépendants le même jour, l’Inde et le Pakistan. L’année 1947 a été marquée par des massacres réciproques entre musulmans et hindouistes, en particulier dans les zones de populations mixtes, donc pouvant se trouver ou du côté hindouiste de la frontière en Inde, ou du côté musulman au Pakistan. Le Pakistan de 1947 s’étend sur deux grandes régions à majorité musulmane, le Pakistan Occidental – Pakistan actuel – et le Pakistan Oriental – futur Bangladesh. Les violences liées à cette partition ont causé des millions de morts et l’exode de dizaine de millions de personnes.
 

Le dernier Vice-Roi des Indes, une page d’Histoire animée

 
Il est certainement bon de rappeler, surtout en France où ils sont peu connus, et à peine survolés en classe de Terminale à l’école, ces événements fondamentaux pour le sous-continent indien, et le monde. L’atmosphère générale de fin d’une époque, celle du Raj britannique, est bien rendue. Le personnel de service, nombreux dans le vaste et somptueux palais du Vice-Roi dans la Nouvelle-Delhi, oscille entre respect de traditions indo-britanniques très codifiées, et une certaine forme d’insolence qui se développe malgré tout chez certains, et tend à se répandre de plus en plus à l’approche de l’agonie finale. La bonne conscience progressiste, et complètement vaine face à l’ampleur du drame humain, des dames de la haute société britannique est aussi bien rendue. Lord Mountbatten, Le dernier Vice-Roi des Indes, n’a pas fait de miracles face à une mission impossible : réussir une transition ultime pacifique. Il a su au mieux, avec l’accord de Londres, accélérer la marche à l’indépendance de l’Inde et du Pakistan.
 
Nous émettrons toutefois une forte réserve sur les éléments complotistes indiens du récit. Ils sont très populaires en Inde, et peuvent intéresser à titre sociologique, mais ne relèvent pas de l’Histoire et pourraient tromper un public peu averti. Les musulmans de l’Inde auraient été manipulés, et par la Ligue musulmane de Jinnah –père du Pakistan -, et par Churchill, l’ancien premier ministre britannique ; ils auraient comploté la sécession du Pakistan de l’Inde au printemps 1945, juste avant la défaite électorale de Churchill aux élections de juillet 1945. C’est pour le moins peu crédible. Les musulmans indiens ne voulaient vraiment pas être sous la domination des Hindous, en dépit du programme officiellement parfaitement laïc, et socialisant, du Parti du Congrès en 1945-7 et par la suite.
 
A cette réserve majeure près, Le dernier Vice-Roi des Indes est une page d’Histoire animée qui n’est pas dénuée de tout intérêt.
 

Hector JOVIEN

 
dernier vice roi Indes drame historique film