fbpx

Une mère porteuse meurt alors qu’elle attendait des jumeaux pour un couple d’Espagnols

mère porteuse meurt exploitation biologique commerce bébés femmes GPA
 
L’exploitation biologique fait des ravages dans les pays pauvres comme aux Etats-Unis… Elle touche toujours celles qui ont besoin d’argent.
 
Une Américaine est morte le 8 octobre dernier, alors qu’elle était mère porteuse pour la troisième fois. Elle attendait cette fois-ci des jumeaux, destinés à un couple espagnol.
 
Le Center for Bioethics and Culture news a immédiatement réagi à cette mort en demandant une enquête du Congrès sur le commerce de bébés aux Etats-Unis.
 
Une fois n’est pas coutume, le communiqué cite le parlement européen qui qualifie officiellement la GPA comme « une forme extrême d’exploitation des femmes ».