Nicolas Maduro en appelle au pape François pour empêcher les Etats-Unis d’envahir le Venezuela…

Nicolas Maduro pape François Venezuela envahir Etats Unis

Le Pape François et le président du Venezuela Nicolas Maduro lors d’une audience privée au Vatican, le 17 Janvier 2013.


 
Lors d’une conférence de presse, le tyran socialiste de ce qui fut jadis le pays le plus riche d’Amérique latine a salué « l’esprit et l’éthique » du pape en l’appelant à aider à « établir un dialogue respectueux » entre factions politiques au Venezuela – ou plus exactement, entre le parti socialiste unique qui a confisqué le pouvoir au moyen d’une assemblée constituante et l’opposition reléguée dans la rue.
 
En revanche, le président chaviste a refusé d’évoquer la conférence épiscopale vénézuélienne en indiquant : « Eux, c’est autre chose. » Les évêques catholiques du Venezuela critiquent vivement le pouvoir et ses abus.
 
Maduro a précisé qu’il attendait une visite d’Etat de Vladimir Poutine, cet « homme de paix ». Une déclaration renforcée par les propos du secrétaire d’Etat du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, actuellement en Russie, qui a été reçu mardi par le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Il a indiqué avoir encouragé la Russie lors de cette rencontre à réduire les tensions au Venezuela.
 
Les relations entre Moscou et Caracas sont au beau fixe : la Russie soutient ouvertement le Venezuela chaviste et les liens commerciaux entre les deux pays sont forts.