fbpx

La vidéo :
Shiva s’invite à l’ordination du prêtre indien Manoj à Millau par Mgr Fonlupt…

 
Ou c’est tout comme. C’était le dimanche 25 juin en la cathédrale de Rodez : dans la vidéo de la cérémonie, on voit l’évêque, portant tilak, venir devant l’autel pour présenter solennellement… une noix de coco.
 
Puis des jeunes filles hindoues tiennent haut des offrandes traditionnelles pendant la (très longue) élévation, sur fond de chant lancinant.
 
Toujours en pleine cérémonie, deux jeunes femmes indiennes revêtues du costume traditionnel des danseuses évoluant autour des idoles ont dansé devant l’autel pendant plus de six minutes. Une manière hindoue d’honorer les faux dieux… Et donc le démon.
 
Pour mémoire, voici le symbolisme de la noix de coco dans la religion hindoue :
 
« La noix de coco représente l’EGO. Et aussi le service désintéressé ou karma yoga.
 
« A Bhârat, l’unes des offrandes les plus courantes est la noix de Coco, et dans de nombreux temples aussi. Elle est offerte pour l’“homa” – cérémonie du feu – : les célébrants offrent des prières prescrites devant un feu pour une intention particulière ».
 
Bêtise et inconscience, ou intention syncrétiste ? De la part de Mgr Fonlupt, tout est possible, mais il est certain, comme le note Riposte Catholique qui a relevé cet « étrange rite », qu’on peut se demander si la messe d’ordination était « vraiment catholique ».