fbpx

Le professeur Stephen Hawking annonce une mission vers Alpha Centauri

Stephen Hawking mission Alpha Centauri

La brillante étoile Alpha du Centaure et ses alentours .


 
Le professeur Stephen Hawking, qui revendique son athéisme, est parvenu à un accord avec le milliardaire russe Youri Milner pour lancer une mission interstellaire vers notre plus proche voisin dans notre galaxie, l’étoile Alpha Centauri. Elle se trouve à 4,3 années-lumière de la planète Terre ; avec la technologie existante il faudrait 30.000 ans pour l’atteindre. L’objectif est simple : prouver l’existence de la vie extraterrestre.
 
Stephen Hawking, lui-même cloué à un fauteuil roulant, atteint de tétraplégie, estime pouvoir développer une technologie qui permettra d’atteindre Alpha Centauri et ses planètes déjà connues en l’espace de 20 ans, un laps assez court pour que les hommes d’aujourd’hui puissent espérer en connaître les résultats.
 

Alpha Centauri, l’étoile la plus proche de notre système solaire

 
Il s’agit de construire un engin spatial muni d’une sonde qui pourrait s’approcher des planètes pour rechercher des signes de « civilisation extraterrestre ». Les chercheurs espèrent trouver dans la « zone Boucle d’Or » (où il ne fait ni trop chaud ni trop froid) des planètes capables d’abriter la vie.
 
Une première phase, d’un coût de 100 millions de dollars, de la mission « Starshot » au One World Observatory de New York, a été lancé par le professeur Hawking lui-même, qui s’est livré à cette occasion à une mise en cause du vrai caractère unique de l’humanité – qui est de posséder une âme et une destinée éternelle.
 
« Qu’est-ce qui rend les êtres humains uniques ? Il y a beaucoup de théories. Certains disent que c’est le langage ou les outils. D’autres parlent du raisonnement logique – à l’évidence ils n’ont pas rencontré beaucoup d’êtres humains. Je crois que ce qui nous rend uniques, c’est le faite de transcender nos limites. La gravité nous cloue au sol, mais je viens de voler vers l’Amérique. J’ai perdu ma voix mais je peux toujours parler. Comment transcendons-nous ces limites ? Avec nos esprits et nos machines. La limite à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui est le grand vide qui nous sépare des étoiles, mais aujourd’hui nous pouvons la transcender. »
 

Stephen Hawking et Youri Milner organisent une mission inter-stellaire

 
L’engin que le professeur Hawking espère envoyer vers Alpha Centauri devrait peser moins d’un gramme. Équipé d’une minuscule voilure, il serait envoyé dans l’espace par un rayon de lumière de 100 GW obtenus par le rassemblement de rayons laser, à une vitesse pouvant atteindre 160 millions de kilomètres par heure.
 
La nouvelle technologie que Hawking et Milner estiment à notre portée marque une rupture par rapport aux robots que nous avons déjà envoyés vers Mars et bien au-delà. Elle permet aux vaisseaux de se passer de carburant. En fait, le professeur Hawking et son partenaire russe espèrent parvenir à approcher, même d’assez loin, la vitesse de la lumière.
 

Vaisseau spatial à la recherche d’extra-terrestres

 
A la même occasion, l’utilisation du très puissant rayon laser enverra un signal visible dans tout l’univers, annonce Hawking. L’équipe espère que celui-ci puisse être vu par des « civilisations avancées ». Un ancien directeur du centre de recherche AMES de la NASA, Pete Arden, dernier directeur exécutif du projet, croit même pouvoir annoncer que Starshot répondra à la question de savoir si nous sommes seuls dans l’univers : « Nous allons pouvoir rechercher la vie intelligente dans l’ensemble de l’univers. C’est vraiment cool. »
 
Youri Milner joue un rôle clé dans ces recherches de vie extraterrestre. Il a fondé un prix, Breakthrough Message, qui récompensera celui qui trouvera le meilleur moyen de communiquer avec les aliens.
 
L’insistance à agir comme si des êtres intelligents différents des hommes vivent dans l’univers matériel se manifeste aujourd’hui de la manière la plus publique possible, avec la crédibilité que lui donne l’investissement de sommes faramineuses. Que les extra-terrestres existent ou non, les hommes du XXIe siècle sont en tout cas conditionnés pour croire que d’éventuelles manifestations préternaturelles puissent leur être attribuées.
 

Anne Dolhein