fbpx

La « vidéo du pape » d’avril 2017 : nouvel épisode de l’immigrationnisme


 
On pourrait la lire comme un refus de l’idéologie du genre, devant cette jeune femme qui n’arrive pas à soulever un pneu gigantesque, symbole sans doute du capitalisme qui écrase tout, même lorsque ses bras deviennent souvent des bras d’homme.
 
Mais l’héroïne – tandis que le pape invite les jeunes à transformer le monde – va vite trouver sa vocation de bénévole pour aider des réfugiés de leurs bateaux de fortune sur les côtes européennes ; italiennes sans doute.
 
Bienvenue en Utopie. Un lieu où l’on ne parle pas trop de Jésus…