fbpx

Les aides militaires à la Corée du Nord dénoncées par l'”Institute for Science and International Security”

aides militaires Corée Nord Institute Science International Security
 
Selon le think tank, la dictature communiste dirigée par Kim Jong-un a bénéficié d’échanges d’équipements militaires, de munitions et de formation au combat qui ont notamment permis à la Corée du Nord conserver son statut de puissance nucléaire, et même de progresser en ce domaine.
 
Au cours de ces trois dernières années, selon l’Institut, pas moins de 13 pays ont répondu aux demandes du régime de Kim Jong-un en contournant les sanctions qui frappent la Corée du Nord.
 
Il s’agit, selon l’Institut, de l’Angola, Cuba, de la République démocratique du Congo, de l’Érythrée, de l’Iran, du Mozambique, de la Birmanie, de la Namibie, Sri Lanka de la Syrie, l’Ouganda, de la République de Tanzanie et de l’Egypte.
 
Selon les cas, les biens et formations militaires ont été importés ou exportés par Pyongyang.
 
Sur les 13 pays cités, les populations de 10 d’entre eux connaissent des problèmes d’alimentation et de faim.