fbpx

Les Américains font plus confiance aux gouvernements des Etats qu’au gouvernement fédéral

Americains confiance gouvernements Etats gouvernement federal
 
Les Américains sont de plus en plus nombreux à penser que les gouvernements des Etats et les autorités locales sont bien plus à même de comprendre et de résoudre les problèmes de leur vie quotidienne que le gouvernement fédéral des Etats-Unis. C’est ce qu’explique Michael Hansen, un commerçant de 45 ans, après avoir affirmé qu’il se sentait toujours plus éloigné des problématiques disputées à Washington : « Après avoir passé 10 ans à suivre la politique, je préfère le gouvernement de l’Etat et le gouvernement local. (…) Je pense que les hommes politiques locaux, au niveau de l’Etat, sont davantage à l’écoute de la réalité. Ils doivent vivre selon les règles qu’ils mettent eux-mêmes en place ». La confiance avec le gouvernement central est rompue.
 
C’est une tendance que l’on constate aussi en Europe, où les partis « eurosceptiques » ne cessent de gagner les voix d’électeurs de plus en plus méfiants par rapport au fédéralisme européen… La perte de souveraineté des différents pays inquiète et les électeurs défient de manière croissante des institutions éloignées de leurs problèmes quotidiens mais qui s’octroient pourtant le droit de les régir.
 

64% des Américains préfèrent les gouvernements des Etats au gouvernement fédéral

 
Un sondage, récemment mené par Allstate et le National Journal montre que Michael Hansen est loin d’être le seul à penser ainsi : sur les 1.000 personnes interrogées, 26% seulement pensent que les institutions fédérales sont les meilleures. Ils sont 64% au contraire à préférer nettement les institutions ou organisations locales ou étatiques. Un résultat qui dépasse les frontières du genre, de l’éducation, du milieu socio-économique et même des différentes régions du pays. En clair, les Américains sont lassés par un gouvernement fédéral bien éloigné de leurs préoccupations.
 
67% des hommes et 61% des femmes préfèrent ainsi les gouvernements locaux. Les personnes identifiées comme « républicaines » sont seulement 14% à penser que le gouvernement fédéral rejoint leurs ambitions et préoccupations. Du côté des « Démocrates », les écarts sont moindres mais ils sont tout de même 48% à préférer le gouvernement local contre 44% qui se rangent du côté du gouvernement fédéral.
 

68% des Américains font davantage confiance aux Etats et aux institutions locales

 
Toutes les personnes sondées ne sont pas opposées au gouvernement fédéral : la plus jeune génération ainsi que les personnes âgées de 60 à 64 ans sont les plus bienveillantes à son égard. 31% des jeunes âgés de 18 à 29 ans préfèrent encore les institutions fédérales aux institutions locales, tout comme 34% des personnes plus âgées. Les Afro-Américains constituent le seul groupe à faire plus confiance au gouvernement fédéral qu’aux gouvernements des Etats, à 50% contre 43%.
 
Ce sondage met donc en exergue le clientélisme du gouvernement fédéral et les populations auxquelles il s’adresse principalement. Il révèle également la défiance des Américains envers les institutions et la gestion au niveau fédéral : de plus en plus de personnes pensent que les problèmes du pays ne peuvent être réglés que par les institutions locales et celles des Etats. Les prochaines départementales montreront un semblable rejet de la caste fédérale par les Français.