fbpx

Boire trop d’eau peut provoquer des insomnies ou des excès de transpiration

boire trop eau exces insomnie transpiration
 
On a toujours entendu que boire six ou huit verres d’eau par jour pouvait améliorer la concentration, donner bon teint ou même davantage d’énergie, empêcher les maux de tête, aider à éliminer ou même couper l’appétit. Mais ces recommandations ne mettent pas en évidence les réels dangers de la surconsommation d’eau. Insomnies, excès de transpiration et d’autres problèmes plus ou moins graves y sont pourtant liés.
 
Dociles aux messages incitant à boire suffisamment, nombreuses sont les personnes à avoir en permanence avec elles une bouteille d’eau pour être sûres de pouvoir boire à chaque instant. Certaines paniquent même lorsqu’elles n’ont pas leur bouteille à portée de main à chaque instant : les médecins les appellent désormais des « aquaholiques ».
 
Boire trop d’eau est dangereux : insomnie, transpiration excessive ou même intoxication
 
Le professeur Mark Whiteley, chirurgien vasculaire et fondateur de la Clinique The Whiteley à Londres explique : boire trop d’eau pendant une longue période de temps « perturbe la chimie du cerveau pour lui faire attendre des quantités excessives d’eau ». Une vraie accoutumance…
 
Consommer trop d’eau peut par exemple dérégler les glandes sudorales et provoquer une transpiration excessive si bien que certains patients sont obligés d’aller jusqu’à subir une opération pour les faire retirer.
 
Autre danger, boire trop d’eau peut perturber le sommeil : lorsque l’on s’endort, « le cerveau libère une hormone anti-diurétique qui ralentit le fonctionnement des reins et élimine le besoin d’uriner pendant la nuit » explique le professeur Whitely. Trop d’eau perturbe ce fonctionnement.
 

Pour éviter les dangers de l’« aquaholisme », il faut simplement boire de l’eau lorsqu’on a soif !

 
Autre danger grave : la possibilité d’être intoxiqué à l’eau. L’idée semble folle et pourtant, en 2008, Jacqueline Henson faisait un régime draconien qui l’a conduite à boire quatre litres d’eau en quelques heures. Elle est morte d’intoxication.
 
Le docteur Frankie Phillips, de l’association britannique de diététique l’explique : « Boire trop d’eau trop rapidement, et nous parlons ici de litres d’eau, peut provoquer des ravages dans l’équilibre des sels du corps. »
 
Contrairement à ce que l’on entend depuis des années, certains experts concluent tout simplement que le meilleur moyen de savoir si le corps a besoin ou non d’être hydraté reste d’attendre d’avoir soif !