fbpx

Boutin de cœur avec Taubira

Boutin de cœur avec Taubira
 
Après s’être opposé à la Garde des sceaux sur la question du « mariage » homosexuel, Christine Boutin a annoncé qu’elle la soutenait pour sa réforme pénale, ajoutant même qu’elle était « courageuse ».

La présidence du parti chrétien-démocrate a affirmé : « je suis libre et je parle avec mon cœur »
Un organe qui lui fait professer un catholicisme à géométrie variable.

Naïveté ou désir de se rabibocher avec le politiquement correct ? Qu’importe, Christine Boutin ferait mieux de réserver son cœur à autre chose qu’à la politique.